top of page

Quels travaux agricoles

La nouvelle moisson

IMG_4010.png

Qu’est-ce que le mois d'octobre pour nos agriculteurs ? Alors que l'été tire à sa fin, octobre annonce le début d'une nouvelle année agricole. Les champs se préparent à accueillir les moissons du tournesol et du maïs, ainsi que le semis du blé. Allons explorer ces activités agricoles qui marquent le début de la nouvelle année.

Les moissons des cultures printanières :

La moisson du tournesol est un moment clé en octobre. À la fin de l'été, les têtes de tournesol sèchent et leurs graines mûrissent. Nous cultivons essentiellement le tournesol pour la production d’huile de tournesol utilisée dans la restauration, mais aussi dans certains biocarburants comme le diesel agricole. La moisson du tournesol implique la récolte des têtes avec des barres de coupes spéciales (la même que pour le maïs) différentes de celles utilisées pour le blé ou encore le colza.

Le maïs, qui a atteint sa maturité en octobre, est également prêt pour la récolte. Mais il se peut qu’il ait été déjà ensilé, souvent au mois d’août, dans le but d’en faire du fourrage pour les animaux. Les épis de maïs sont récoltés pour leurs grains, utilisés dans l'alimentation humaine, animale et industrielle. La récolte du maïs peut varier de date en fonction de son utilisation finale et donc être, il peut être ensilé bien avant les moissons d’octobre.

Dans certaines régions du sud de la France, c’est aussi l’heure de la moisson du soja. Le soja est un légumineux, il est principalement utilisé pour produire de l’huile et pour l’alimentation de certains animaux d’élevage. Il est apparu en France en 1910.

L’heure de la récolte pour le sorgho. Dans le centre et nord de la France, le sorgho commence à apparaître comme il est apparu dans le sud auparavant. Tout comme son cousin le maïs, il se récolte en octobre. Contrairement au maïs, le sorgho possède des racines denses et profondes, lui permettant de lutter contre les sécheresses de plus en plus courantes et fortes. Il est l’une des preuves du changement climatique qui a poussé l’agriculture à changer et à s'adapter.

Le semis du blé et de l’orge :

Octobre est également le mois où les agriculteurs s'activent pour le semis du blé ou bien de l’orge. Le blé et l’orge sont l’une des cultures céréalières les plus importantes en France. Les champs sont labourés, hersés afin de préparer le sol pour le semis. Ou bien aucun des deux pour du semis direct afin de conserver le sol en bon état. Le semis est effectué avec précision grâce aux semoirs pour garantir un espacement adéquat entre les graines et permettre une croissance optimale de la plante.

Le départ de la nouvelle année :

Le mois d'octobre marque le début de la nouvelle année agricole. Le semis du blé et de l’orge annonce le commencement d'une nouvelle période de travail et d'anticipation.

Grâce à leur travail difficile, épuisant et incertain, chaque année les agriculteurs produisent l'alimentation essentielle à notre vie. Nous avons besoin d’eux 3 fois par jour, alors ne les blâmons pas, aidons-les plutôt à réduire leur impact environnemental sans leur donner plus de travail, plus de dépense et moins de rendement ! C’est pour ça que je fais ce reportage !

 

Retrouve chaque mois 1 article par semaine qui te parlera de :

Semaine 1 : Un geste écoresponsable

Semaine 2 : Les travaux agricoles du mois

Semaine 3 : Que se passe-t-il dans la nature ce mois ci ?

Semaine 4 : A quoi ça sert ? `

bottom of page